De nos jours, plusieurs personnes sont victimes de vol de vélo malgré les nombreuses mesures de sécurité adoptées. Si vous faites partie des victimes de vols de vélos, sachez que vous venez de rejoindre la liste des victimes de vols de vélos sur le territoire français (plus de 400 000 personnes par an). Découvrez dans cet article ce que vous devez faire quand vous êtes victime de vol de vélo.

Faire une déclaration de perte

En cas de vol de vélo, la première chose à faire est d’informer les autorités et les personnes qui vous entourent de l’acte de forfaiture dont vous êtes victime. Pour y parvenir, voici ce que vous devez faire : • Saisir les forces de l’ordre Dans un premier temps, vous devez d’abord faire une déclaration de perte en déposant une plainte auprès du commissariat le plus proche de votre zone géographique. Les plaintes sont importantes pour le reste de la procédure. Pour avoir d’autres astuces pour retrouver vos biens volés, cliquez pour en savoir plus. • Signaler la perte de votre vélo sur un site dédié Après le commissariat, si vous voulez retrouver vos biens volés, il ne faut pas ignorer le réseau de sites internet professionnels. En fait, vous pouvez visiter certains sites Web spéciaux et utiliser des photos de vélos volés et d’autres indices pour soumettre un rapport de perte.

Rechercher soi-même le bien perdu

Vous pouvez également choisir de partir à la recherche de votre vélo volé, car selon les statistiques, les voleurs de vélos apparaissent souvent dans l’environnement de leur victime. Pour ce faire, vous pouvez : • Privilégier le bouche-à-oreille ; • Effectuer des recherches sur les sites Web de vente ; • Rechercher auprès des professionnels de la vente de vélos d’occasion. Si vous comprenez la méthode d’enquête, la recherche sera plus facile. Si vous trouvez un vélo, veuillez appeler la police avant d’agir.

Jouer sur l’assurance

Dans la plupart des cas, la police d’assurance familiale comprend également des éléments tels que des vélos qui ne dépassent pas une certaine valeur. Heureusement, votre assurance peut couvrir le coût d’achat d’un vélo. Dans le pire des cas, vous obtiendrez au moins une petite compensation, vous permettant d’acheter un autre vélo.