Rédaction Web: que savoir sur le métier ?

L’arrivée du numérique à supprimer certains emplois et a créée d’autre encore plus intéressant. C’est le cas du métier de rédaction web qui nourrit des milliers de personne de par le monde entier. Beaucoup de gens s’y intéressent et veulent savoir ce que s’est. Cet article vous donne cette réponse.

Que savoir à propos de ce métier ?

C’est un métier où l’on écrit ou l’on rédige à base de certaines recherches des contenus dans le cadre de la rédaction adaptable au web. Pour d’autre encore, c’est une rédaction juste amélioré et elle paraitrait comme du journalisme car le but premier visé par ces rédaction est d’informer le public. Elles sont publiées sur les sites web destinés à l’information, ou encore sur des plateformes de certaines sociétés virtuelles et ils le qualifieraient même comme la voix des sans voix virtuelles. Et vu qu’il s’agit du net, ce type de rédaction est fait dans un style bien définit.

Comment se fait-elle ?

Elle demande, d’adopter un style d’écriture concis c’est-à-dire, allé droit au but tout en étant rapidement compris, le tout fait avec dynamisme. Ensuite, pour bien la réussir, il importe de prendre en considération dans la rédaction l’interactivité du site ou la plateforme web à laquelle elle est destinée. C’est par exemple le fait qu’il importe qu’une rédaction doit être en adéquation avec les outils et ou moteurs de recherches comme google tout ceci en considérant les mots clés. Pour obtenir des contenus acceptables, il faut aussi veillé à la technique d’écriture qui va de pair avec les règles d’orthographes et la bonne maitrise des outils informatiques.

Qui sont ceux qui le font ?

Les personnes qui font ce métier sont appelés les rédacteurs web, ils sont appelés à faire preuve du savoir communiquer car les contenus qu’ils écrivent sont partiellement ou totalement applicable au web. Ils utilisent des techniques comme la brièveté, la clarté, l’accroche et l’intégration de liens et de mot lés. Il a pour rôle de satisfaire l’intérêt des clients qui sont d’ailleurs des internautes. Et les satisfaire revient à s’assurer leur fidélité.

Coaching : un métier en vogue

Depuis plusieurs années et surtout avec les nouveaux moyens de technologie et de la communication, le métier de coaching ne cesse de gagner le terrain. Il existe plusieurs formes et types de coaching. Lisez cet article pour découvrir tous les détails sur ce type de coaching.

Définition de coaching en ligne et comment fonctionne-t-il ?

Le coaching est une activité qui se fait à distance ou non avec une personne qui écoute attentivement votre problème sans vous juger et sans avoir une opinion personnelle le dessus. Son rôle est de vous apporter des propositions de solutions et vous motiver. En effet, le coaching en ligne est un processus plus rapide. Il est rapide par sa durée qui est de 30 mn. Ensuite il fonctionne de façon pratique parce qu’il n’y a pas de déplacement à prévoir. Vous êtes assis dans un endroit calme et vous parlez via un moyen de communication en ligne. Et pour finir, il fonctionne de façon sereine car la relation est neutre, hors contexte et protectrice. Tout ceci se passe par des questionnements du coach envers le client qui lui répond. A la fin du coaching, l’objectif du client doit être atteint.

Comment vivre du coaching ?

Vous pouvez bel et bien vivre du coaching. Pour bien vivre de ça il faut savoir vendre son travail. En effet, plus vous le vendez, moins vous en faites la démonstration pendant l’entretien. Vous-même vous savez qu’un rendez-vous est parfois dur à obtenir avec un coach. Ces rendez-vous sont très couteux en temps et en déplacement s’il s’agit d’un coaching en présentiel. Donc ce serait dommage pour vous de ne pas transformer ces rendez-vous en commandes. Par ailleurs, c’est par votre capacité à apporter une solution aux problèmes du client qui va vous démarquez et il restera plus avec vous et même vous suggérez à d’autres personnes. Alors pour vivre du coaching dépendra de vous-même et de vos prestations.

L’affiliation : top 1 des business les plus rentables du monde

Avec la digitalisation du monde, beaucoup de business ont été créé qui rentabilise d’énormes argents. Parmi eux se trouve l’affiliation marketing. Vous avez déjà entendu parler de ça ou vous vous demandez ce que c’est. Découvrez dans les lignes à suivre, l’essentiel à savoir sur ce business.

L’affiliation de marketing : définition et comment ça marche ?

L’affiliation de marketing est une technique de e-marketing qui consiste à une entreprise de marketing à ce que ses clients et ses lecteurs deviennent ses vendeurs pour un taux ou un pourcentage convenu à la vente. En effet, l’affiliation de marketing est semblable à un réseau d’apporteur d’affaire. Vos clients ou lecteurs recommandent vos produits ou offres à votre place mais tant que vous ne recevez pas de vente ou une action rémunératrice définie, vous ne devez rien à vos partenaires qui sont rien d’autres que vos lecteurs et ou clients. De nos jours, l’affiliation marketing est très bien utilisée par des grandes marques. Vous avez par exemple Fnac et Cdiscount. Il faut notifier que ce type de business n’est pas exclusivement réservé aux géants de web ou à des secteurs d’activité particuliers. Toutes entreprises sur internet peuvent passer par ça pour chercher de clients et booster son business.

Comment devenir un affilé?

Devenir un affilé d’une marque ou d’un produit n’est pas une tâche compliquée. En premier lieu, vous avez besoin d’un public. Il n’est pas question que votre public soit une super star pour faire une différence. Ensuite, cherchez un produit qui convient à votre auditoire. Et commencez par faire la promotion de ce produit tout en profitant également. Concernant la promotion, vous pouvez utiliser votre blog comme source de potentiels clients. Mais aussi créer une page dans laquelle vous présenterez les détails du produit. D’autres utilisent des vidéos, des imprimés écran et même des commentaires de consommateurs. Et pour finir, vous pouvez aussi faire recours à la création d’une chaine YouTube ou le mailing.

Les différentes catégories de business en ligne

Avec le développement du numérique et son assertion dans le monde entier, les business sont passés du modèle pratique au modèle en ligne ou virtuel. Cette digitalisation permit une relance du marché en ligne et ce par les différents business mise en place par les particuliers. Dans la suite de cet article, je vous propose de venir à la découverte des grandes familles de business en ligne.

Les business de famille publicitaire

Toute comme les différentes activités physiques ou pratiques de notre société, les business en ligne pour leur permettre d’avoir une notoriété sur les différents réseaux ont besoin de publicité. Conscient de ce fait, les professionnels ou particuliers ont mis en place des business de publicité qui favorisent la visibilité des entreprises en ligne ou physiques.
Pour commencer on peut commencer par le plus connu le publicitaire qui a pour rôle principal de faire des postes de publicités ou textes et des affiches publicitaires visant la visibilité d’un produit ou d’une entreprise. De même, nous avons le communautaire qui est un business essentiellement en ligne. Il se repose sur une communauté particulièrement ancrée en ligne, Facebook, Instagram, Twitter et autres sites. Il a pour tâche de faire des publicités de services, mais également des ventes annexes. Nous avons aussi l’intermédiaire qui met en relation le vendeur et le client et dont le rôle exclusif est de rendre des services et d’être payé par commission.

Les business de vente

La vente et l’achat font partir des habitudes cadencées de l’homme et même il ne déroge pas à la règle. En effet, des business de vente ont vu le jour sur les réseaux et sur les différents types de site internet commercial ou social. Ainsi, nous avons le business en ligne de marchand qui expose des produits et services ou prestations sur les sites ou sur son site pour l’échanger contre de l’argent. La souscription quant à lui vous permet d’accéder à des services basiques gratuits. Cependant, ses autres services sont payants.

En somme, les business en ligne se résument en deux types d’activités, publicité et vente. Elles sont tout de même des activités qui rapportent assez et permettent pour la plupart de travailler de n’importe où.

Les secteurs d’investissement les plus rentables

Aujourd’hui, face à la récurrence du sous emploi, l’entreprenariat est l'alternative conseillé à la jeunesse. Mais il ne suffit pas d’investir, l’important est de choisir un domaine d’investissement pouvant favoriser l’efficience et la rentabilité. Nous vous présentons ici quelques domaines très fertiles à l’investissement.

 

Dans quel secteur investir en entrepreneuriat ?

En matière d’entreprise il est souvent conseillé d’investir dans un domaine qui nous passionne « Choisissez un métier que vous aimez et vous n’aurez pas à travailler un seul jour de votre vie. » disait Confucius. Mais bien qu’à prendre en compte, la passion ne doit pas être le seul paramètre à considérer pour choisir son domaine d’investissement. Il faudrait penser à investir dans un domaine porteur. Voici les secteurs en vogue actuellement.

Le transport un domaine d’investissement en vogue

Le secteur du transport a connu un succès ces dernières années. Il a eu un essor grâce aux a la multiplication des entreprises de transport, surtout avec la création de la carrière de chauffeur VTC. Le secteur du transport a enregistré en 2016, 13400 créations d’entreprises dont 53 sont des sociétés. Différents sous secteurs composent le secteur du transport. Il s’agit du transport fluvial et maritime, du transport ferroviaire, transport aérien qui regroupe les transports aéronefs et spatiaux, le transport ferroviaire…En France l’économie est en grande partie financé par les entreprises de transports. Les dépenses dans ce secteur représentent 16, 7 du produit intérieur brut de la France. Les entreprises de transport emploient selon les chiffres de 2015, 1,3 Millions de personnes soit 7,5 des salariés français. Apres le transport l’autre domaine propice à l’entrepreneuriat est l’élevage.

L’élevage, un domaine fertile à l’entreprenariat

L’élevage est un domaine d’investissement qui attire moins les jeunes investisseurs parce qu’il apparait un peu péjoratif. Mais il n’en demeure pas moins qu’il reste un secteur très fruitier . Plusieurs branches composent l’élevage. On pourrait citer l’industrie de poulet, l’industrie de vache, l’industrie aquatique….Ce secteur a déjà produit plein de millionnaires voir milliardaires. Olubunmi Aderinsolab Yahya est un exemple de réussite de l’industrie aquatique et emploie aujourd’hui plusieurs personnes avec l’exploitation de six grands étangs d’une capacité de d’environ 1500 silures.

Quelques règles pour réussir en entreprise

Tout comme la marche chrétienne nécessite le respect de 10 commandements divins, la réussite en entreprenariat est subordonnée au respect de certains préceptes qu’on peut appeler commandements de la vie entrepreneuriale.

Les préceptes pour réussir en entreprise

La force de l’ambition

La première vertu d’une aventure entrepreneuriale réussie est une forte volonté de réussir. Le point de départ de l’entreprenariat est d’être ambitieux. Il faut rêver grands sans être utopiste pour tutoyer la réussite.

La prise de risques

Le dicton qui ne risque n’a rien est très parlant en entreprise. Pour entreprendre il faut accepter marcher vers une destination sans garantir de résultats. Il faut avoir le courage de tomber et de se relever.

Avoir le sens de la délégation des responsabilités

L’entrepreneur ne doit pas être un omniprésent et omnipotent. Puisqu’il ne saurait être à tous les endroits au même moment, l’entrepreneur est tenu de décentraliser ses pouvoirs. Il est mauvais pour l’entrepreneur de se faire irremplaçable. La qualité d’un bon manager est de savoir faire faire des choses significatives par ses subordonnés, ce faisant il est les rend à même d’assurer la vie de l’entreprise en son absence pour quelque motifs que ce puisse être. Quand on joue en solo on perd toujours face à une équipe.

Savoir assumer ses actes

Il faut assumer les résultats de ses prises de décision furent- elle bonnes ou mauvaises. Les choix que vous faites déterminent le type de dirigeant que vous êtes. Il serait malséant de chercher à faire couvrir ses erreurs par un subordonné.

L’adaptabilité

Le monde de l’entreprenariat est une sphère en perpétuel mouvement, le marché est en continuel développement. Les techniques, ainsi que les stratégies sont également à une évolution constante et il urge également de s’y adapter constamment. L’entreprise connait inévitablement une chute lorsque que son créateur commence par devenir obsolète.

S’avoir choisir ses associés

Une mauvaise collaboration est une des pierres de chute d’une entreprise. Il faut donc savoir se faire entourer. Trois critères peuvent vous servir à choisir vos collaborateurs : l’honnêteté, l’intelligence le dévouement à la tache.

Trading : Devenir riche en un clic, c’est possible !

Les bourses, les tendances haussières, les courbes… toute cette science et tout ce charabia technique qu’utilisent les professionnels du trading vous laissent bouche bée ? Leurs gains aussi vous laisseront ébahis. Un trader débutant se fait autour de 4000 euros par mois, soit environ 2 millions de francs CFA le mois. Oui, en quelques clics c’est possible de gagner de l’argent mais ce n’est certainement pas à portée du plus étourdi ou du moins intelligent. Être trader nécessite du temps, des connaissances solides, et un sens de l’analyse bien développé.

Le trading en plus simple

Le trading, c’est acheter et vendre des produits financiers sur des marchés financiers. Le trader réalise des gains lorsque la position qu’il a prise, la vente ou l’achat, se déclenche. En plus simple, si vous décidez d'acheter des actifs et que le cours du marché est bien en hausse, alors vous faites des bénéfices. Si vous décidez de vendre des actifs et que le cours du marché est en chute, vous gagnez de l’argent. Mais pour ce faire, il faut une certaine connaissance du marché ainsi que des différentes techniques de trading. Se lancer dans le trading est chose risquée parce qu’il s’agit tout de même d’un investissement, mais avec la bonne formation, le bon courtier et un peu de chance, vous récupérerez le triple de votre investissement en peu de temps. Génial non ? Pourtant, c’est bien loin d’être aussi simples que des mots.

De l’argent, mais du temps et du travail

Pour être trader, il faut du temps, beaucoup de temps et du travail, énormément de travail. Ce n’est en aucun cas une exagération, il faut savoir que trader est le métier de certaines personnes. C'est dire à quel point cela peut être une activité à part entière. Cependant nul besoin de s’asseoir derrière un bureau dans une entreprise pour être trader. Plusieurs personnes offrent de très bonnes formations et il est même possible d’avoir des comptes démos ou s’entraîner longtemps que de l’argent virtuel avec d’aller sur le marché proprement dit.

Le métier de trader est loin d’être le plus reposant au monde. Il n’est pas non plus le plus complexe, mais avec du travail, on peut acquérir une petite fortune.

E-commerce : utile mais parfois dangereux

Dans un monde où la technologie est devenue la plaque tournante de presque toutes les activités, il est normal que le commerce, l’une des activités les plus vieilles du monde se soit entièrement informatisé. Il s’agit bien de l’e-commerce ou plus simplement du commerce en ligne. C’est le fait de vendre et d’acheter des articles sur la toile, dans des boutiques logées sur des sites internet et créées par des commerçants. Le principal moyen de paiement est généralement la carte bancaire, mais il existe toutefois plein d’autres moyens d’acheter en ligne . Cela facilite beaucoup les achats parce que limitant les déplacements du client. Cependant, comme toute bonne chose, il y a toujours une petite tâche d’ombre : les dangers que présentent la vente en ligne.

Les problèmes de livraison sont fréquents

Acheter une marchandise qui vient d’un site dont la base est aux États-Unis d’Amérique alors qu’on se situe au Sénégal par exemple, ça fait tout de même une longue distance à parcourir pour la livraison. Et si la livraison est prise en charge par le client, le prix de la livraison peut parfois s’élever bien plus qu’il ne le faut. De plus, il y a aussi les problèmes de colis perdus, ou de perte de la bonne adresse.

L’article commandé peut ne pas être l’article reçu

Vous avez vu une robe qui vous plaît, vous la commander à votre taille mais vous recevez quelque chose de plus petit ou de plus grand, c’est l’un des problèmes les plus récurrents en raison du grand nombre de commandes ou simplement d’une grosse erreur de la part du vendeur. Et rendre l’article est toute une autre procédure.

Méfiez-vous des arnaques !

Certaines boutiques en ligne ne sont spécialement que dans une chose : l’arnaque. Lorsque vous commandez sur ces sites, votre argent est décaissé, mais vous ne recevrez jamais votre produit parce que vous êtes tombé sur des arnaqueurs.

Il est vrai que le commerce en ligne présente de bons avantages aussi bien pour le vendeur sur l’acheteur, mais il a aussi des inconvénients qui parfois peuvent agacer ou faire perdre de l’argent. Il vous revient de choisir la bonne boutique en ligne et le tour est joué.

A5 Animator : le webmagazine Business du moment !